Magazine Mondial 7J/7





"On s'est séparés pour mieux se retrouver"

04/11/2018 - écrit par itopvie.fr - Lu 131 fois

Se donner une seconde chance peut se révéler une chose délicieuse, voire rédemptrice du bon pied. Des heureuses récidivistes nous expliquent comment.



Pour les couples que nous avons rencontrés, le refrain* de la chanson de Jeanne Moreau a pris des accents prémonitoires. Eh oui, alors qu'ils n'y croyaient plus, qu'ils étaient partis avec armes et bagages voguer vers d'autres rives, ils ont succombé une nouvelle fois au charme de leur ex. Peu nombreux à signer pour un second bail, ces couples ne suscitent pas encore l'intérêt des sociologues. Pourtant, certains spécialistes lisent dans ces histoires particulières le frémissement d'un retour de balancier.

En effet, hier encore, au nom de «l'épanouissement individuel», on enchaînait les vies de couple sans complexes, persuadés que la famille polynucléaire était devenue la nouvelle référence. Mais en moins de dix ans, et plus encore peut-être depuis le 11 septembre 2001, le monde et nos exigences ont changé.

Certes, le nombre de divorces et de séparations est le même, et la famille reste depuis vingt ans la valeur privilégiée des Français devant le travail, les relations, la politique et la religion (1). Mais un courant de fond semble prendre forme sous l'impulsion du récent déclin des modèles individualistes: le come-back des valeurs familiales et, avec lui, l'augmentation des couples séparés qui tentent de s'aimer à nouveau en se donnant une deuxième chance. La tendance est perceptible dès qu'on prend le temps d'écouter les gens.

Aujourd'hui, tout le monde ou presque aspire à un bonheur simple et tranquille auprès de ses enfants-rois. Après avoir été obsédés par la réussite personnelle, plus de des Français déclarent désormais vouloir consacrer plus de temps à leur famille 70 %(2). Quelles sont les raisons de ce regain d'intérêt pour le «couple qui dure»? Psys et sociologues avancent les mêmes explications: difficultés au sein des familles recomposées, crainte de la solitude, prise de conscience que les divorces et les ruptures sont toujours traumatisants pour les enfants et les adultes...

Du coup, même s'ils sont peu à se (re)passer la bague au doigt, le nombre de couples candidats à la seconde chance ne cesse de progresser. Lentement mais sûrement. Mais peut-on vraiment recoller les morceaux comme si de rien n'était après des mois, voire des années de séparation? Absolument, répondent les femmes et les hommes concernés. A condition de prendre quelques précautions, la deuxième tentative peut se révéler la bonne.

Donner une seconde chance à leur couple : trois femmes témoignent

Martine, 32 ans, un an de séparation

« Quand Jean m'a annoncé, après six ans de mariage, qu'il avait eu une aventure avec une fille de 19 ans, j'ai cru que le ciel me tombait sur la tête. Depuis que j'avais exprimé mon désir d'enfant, c'est vrai que son comportement avait changé. Il passait ses nuits sur Internet ou sortait avec ses copains jusqu'au petit matin. Déçue, trahie, touchée en plein coeur, je l'ai viré de la maison sur-le-champ. Pendant un an, entre deux crises de larmes, j'ai tenté de l'oublier pour reconstruire ma vie... Jean, lui, était complètement perdu.

Il saturait mon répondeur, m'appelait en plein milieu de la nuit, faisait le guet en bas de chez moi pour voir si je rentrais seule. Et puis, un jour, il a complètement disparu. Plus la moindre nouvelle. Au départ, je me suis sentie libérée...Et puis, très vite, j'ai ressenti un manque terrible... Je restais des heures entières à attendre que le téléphone sonne. «Finalement, un soir, j'ai pris mon courage à deux mains, et je l'ai appelé. Quand je l'ai entendu, j'ai cru que j'allais défaillir: mon amour pour lui était encore bien vivant.

«Alors, nous avons tout recommencé à zéro. On s'est d'abord revus dans des hôtels, comme des amants et puis, au bout de deux mois, il est revenu vivre à la maison. Avec le recul, je pense que cette période de séparation a été salutaire. Elle m'a permis d'ouvrir les yeux, de comprendre enfin qui était mon mari et d'être plus à l'écoute de ses attentes. J'avoue que j'ai encore parfois du mal à lui faire confiance. Je crois que je ne survivrais pas à un second adultère. Mais, malgré tout, j'ai l'impression de l'aimer encore plus fort aujourd'hui que le jour de notre mariage.»

Michèle, 40 ans, deux enfants, dix mois de séparation.

C'est moi qui ai décidé de quitter Pascal après avoir passé neuf ans avec lui et fait deux enfants. Depuis qu'il avait monté sa boîte, trois ans plus tôt, il était souvent absent, irritable, obsédé par sa société. Plus rien n'avait d'importance à ses yeux, hormis les nouveaux concepts qu'il lançait. Le désir et nos sentiments s'étaient évaporés. C'était une évidence: notre relation fonçait droit dans le mur.

«Alors, après avoir mûrement réfléchi, j'ai décidé de le mettre à la porte. Dans ma tête, c'était clair et définitif. Au début, j'ai ressenti un immense soulagement, un bonheur intense. Enfin, je décompressais, je me sentais en harmonie avec moi-même.

«Et puis, un matin, en sortant de chez moi, je me suis aperçue avec stupéfaction qu'il avait tagué les murs de ma rue: "Reviens, Michèle!" "Je t'aime", "Tu me manques". Puis sont arrivés à la maison et au bureau des cadeaux, par dizaines. Une robe, un collier, des fleurs... J'avais même droit, tous les jours, à une déclaration dans les pages d'un grand quotidien où il mentionnait l'adresse du site Internet qu'il avait créé, avec photos et mots doux.

Notre séparation l'avait métamorphosé et lui avait rendu le sens des priorités. Sa constance, sa pugnacité, l'originalité de ses attentions sans cesse renouvelées ont fini par me toucher. J'avais acquis la certitude qu'il m'aimait vraiment.
Au bout de dix mois, nous nous sommes donc remis ensemble.

Anne, 43 ans, deux enfants, deux ans de séparation.

Quand nous nous sommes quittés avec Eric, après quinze ans de vie commune, c'était pour moi un acte de survie. Cela faisait déjà longtemps que notre couple partait à la dérive. Ses problèmes insolubles de boulot et d'argent l'avaient entraîné dans une profonde dépression dont il n'arrivait pas à se relever. J'avais perdu toute admiration pour lui et on s'écharpait pour un rien. Pour nos deux filles de 5 et 7 ans, il me semblait impérieux d'en finir avec cette relation destructrice qui plombait l'atmosphère de la maison. Une fois la décision prise, il a déménagé dans le quartier et nous avons mis entre parenthèses notre histoire.

Tout de suite, j'ai retrouvé ma vraie nature, légère et joyeuse. Mais, au fil des mois, mon euphorie a commencé à s'essouffler. Je n'avais plus 15 ans et je sentais la nécessité de me recentrer sur les choses essentielles, de construire. C'est à cette même période, deux ans après notre séparation, que Eric a refait surface dans ma vie sentimentale... Il était devenu plus sécurisant, plus fort, et plus sûr de lui. J'en étais la première surprise, et mes sentiments pour lui sont revenus en force.

C'est la fin de son bail qui a constitué l'élément déclencheur de nos retrouvailles. Il m'avait répété à plusieurs reprises qu'il lui fallait trouver un nouvel appartement. Bouffé par son orgueil, il n'arrivait pas à faire le premier pas. J'ai donc profité de ce concours de circonstances pour lui proposer de revenir chez nous. Il était fou de joie et n'a pas hésité un seul instant. je l'ai retrouvé fidèle à l'homme dont j'étais tombée amoureuse grâce à cette seconde chance. Drôle, intelligent, passionnant. Depuis maintenant deux ans, notre vie de famille a repris son cours, avec ses secousses et ses rires.»


Notez
04/11/2018 - écrit par itopvie.fr - Lu 131 fois



Alerte ! | Bon à Savoir | Santé | Nutrition | Prévention | Femmes Leaders | Amour & Couple | Bien être | Trucs & Astuces | Mariage | Confidence | Beauté | Sans Tabou | Bébé - Enfant - Ado | Histoire Vécue | Désir d'Enfant | Minceur | Cuisine | Conseils | Parole de Dieu | Habillement | Louange | Info Utile | Vie Chrétienne | Santé des Femmes | Bricolage | Bible | Couple (Dieu) | Carrières | Sexualité | Shopping | Mode | Vos Droits | Finance | Management | Livres / E-Book | Beauté Homme






Inscription à la newsletter

Twitter
Facebook
Mobile
Newsletter





Comment gagner de l'argent sur internet ? Clé en main !

itopvie.fr - 05/11/2018 - 0 Commentaire| Lu 1321 fois |

Appareil anti ronflement Clip Air, l'espoir pour ceux qui souffrent de ronflements !

itopvie.fr - 31/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1408 fois |

FitMotivaction Ceinture de Sudation Abdominale en Néoprène

itopvie.fr - 28/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1395 fois |

Minceur Ceinture Vibrante,Brûler les Graisses,Perte Poids Massage

itopvie.fr - 27/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1408 fois |

Climatiseur Portable - Ventilateur USB Multifonction

itopvie.fr - 13/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1301 fois |

5 Astuces pour gagner de l'argent avec les paris sportifs !

itopvie.fr - 29/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 1378 fois |

Présentation du produit : AbdoForte

itopvie.fr - 26/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 1081 fois |